Comment geler bannir ou expulser un avatar

From Second Life Wiki
Jump to: navigation, search

Comment geler, bannir ou expulser un avatar

Geler, bannir et expulser sont des outils que les propriétaires de terrain peuvent utiliser pour venir à bout de résidents indélicats sur leur propriété. Pour pouvoir geler, bannir ou expulser quelqu’un, vous devez soit posséder le terrain, ou être membre du groupe le possédant et disposer des permissions adéquates.

Comment geler quelqu’un

  1. Faites un clic droit sur l’avatar et choisissez Plus > Geler.
  2. Cliquez le bouton Geler dans la fenêtre popup qui apparaît.

Vous pouvez de la même manière libérer un avatar gelé en cliquant le bouton Dégeler dans cette fenêtre. Un avatar « gelé » ne peut se déplacer, interagir avec des objets ou chatter ; il peut cependant envoyer et recevoir des IM.

Comment expulser quelqu’un

  1. Faites un clic droit sur l’avatar et choisissez Plus > Expulser.
  2. Cliquez le bouton Expulser dans la fenêtre popup qui apparaît.

Pour gagner du temps, vous pouvez utiliser le bouton Expulser et bannir, ce qui expulsera l’avatar et l’ajoutera sur la liste des bannis.

L’avatar expulsé sera transporté sur une parcelle voisine ; cependant, s’il est également banni de cette parcelle, il restera en place.

Comment bannir quelqu’un

Si l’avatar est présent sur votre parcelle, vous pouvez utiliser la procédure ci-dessus, avec le bouton Expulser et bannir. Sinon, voici comment procéder :

  1. Ouvrez la fenêtre À propos du terrain en cliquant sur le nom de la parcelle dans la barre-titre en haut de la fenêtre principale ;
  2. Cliquez l’onglet Accès ;
  3. Cliquez le bouton Ajouter sous la fenêtre « Résidents bannis » ;
  4. Dans le champ en haut de la fenêtre Choisir le résident qui apparaît, saisissez tout ou partie du nom recherché ;
  5. Cliquez sur le nom voulu dans la liste présentée, puis cliquez le bouton Sélectionner.

Pour ôter un avatar de la liste des bannis, sélectionnez son nom et cliquez le bouton Supprimer.

Un avatar banni ne peut pénétrer sur la votre parcelle ni la survoler à moins de 800 m d’altitude. Il sera arrêté par une barrière de lignes rouges, avec la mention « NO ENTRY ».



Un grand merci à Thibaud Merlin pour avoir traduit cet article !